Informations suite aux veilles scientifiques et technologiques

Maladies à déclaration obligatoire (actualisé juin 2018)

Maladies a declaration obligatoire

 

Diagnostic et épidémiologie de la Borréliose (état des lieux 2018)

Prevention des maladies vectorielles a tiques

Diagnostic biologique de la borreliose

Performance des tests diagnostiques

 

Avis de la HAS et dosage de la vitamine D: 25-(OH) vitamine (D2+D3)

La vitamine D est apportée selon trois modes (peau, alimentaire, supplémentation).

La détermination des valeurs de référence pour la concentration en vitamine D sanguine reste un sujet de débats.

Récemment, la HAS a validé l'utilité clinique du dosage sanguin de la vitamine D et a conclu à l'absence d'utilité clinique démontré de ce dosage dans un grand nombre de situations cliniques.


La HAS rappelle que le dosage de la vitamine D est par ailleurs préconisé dans 6 situations cliniques suivantes:

- diagnostic du rachitisme
- diagnostic de l'ostémalacie
- suivi ambulatoire de l'adulte transplanté rénal au delà de 3 mois après transplantation
- avant et après chirurgie bariatrique
- prise en charge des personnes âgées sujettes aux chutes répétées
- respect des caractéristiques du produit (RCP) des médicaments préconisant la réalisation du dosage de la vitamine D

Pour la HAS, en dehors de ces 6 situations, il n'y a pas d'utilité prouvée à doser la vitamine D.
Une supplémentation en vitamine D peut ainsi être instaurée et suivie sans dosage de la vitamine D.


La version actualisée de la nomenclature des actes de biologie médicale (NABM) reprend ces 6 situations cliniques comme condition limitative à la prise en charge. Celle-ci est donc opposable aux prescripteurs et aux biologistes.

Rôle du médecin prescripteur

Dans le cadre de ces 6 situations cliniques, le dosage de la vitamine D est pris en charge par l'Assurance Maladie.
Aucune mention particulière n'est requise sur l'ordonnance en regard de la prescription de cet acte.

En dehors de ces 6 situations cliniques, y compris en cas de demande personnelle du patient, le dosage n'est pas pris en charge.
Le médecin prescripteur doit ajouter la mention "non remboursable" ou "NR" en regard de la prescription de cet acte sur l'ordonnance.

Rôle du biologiste

 Si le patient demande un dosage sanguin de la vitamine D sans ordonnance ou si le médecin le prescrit avec la mention "non remboursable" ou "NR", le biologiste indiquera au patient que cet acte n'est pas pris en charge.

Si la mention "non remboursable " ou "NR" n'apparait pas sur l'ordonnance en regard de la vitamine D prescrite, le biologiste vérifie le contexte de la prescription et contacte éventuellement le prescripteur pour lui proposer d'éventuelles modifications.

Nevers

Du Lundi au Vendredi
7h45 - 12h15 / 13h45 - 19h00
Fermeture à 18h00 le Samedi

13 rue de Charleville
58000 NEVERS
Tél : 03 86 57 09 18
Fax : 03 86 57 99 61

La Charité sur Loire

Du Lundi au Vendredi
8h00 - 12h00

17 B, rue de la violette
58400 LA CHARITÉ SUR LOIRE
Tél : 03 86 70 09 06
Fax : 03 86 69 66 88

© 2014 Laboratoire P. JANKOVIC | J-M. RAKOVER | F. LAFOND | P. DUMONT - Tous droits réservés - Mentions légales - Réalisation Direct@Web